Jet A and Jet A-1

Pour tous vos aéronefs à ailes fixes ou rotatives.
 Ce carburéacteur de type kérosène est le carburant de réacteur turbine le plus couramment consommé et utilisé par toutes les compagnies aériennes commerciales à travers le monde. Aux États-Unis et dans certains aéroports canadiens, au cours de l'été, le Jet A est le carburéacteur standard qui est utilisé. La différence importante entre le Jet A et le Jet A-1 est le point de gel (la température basse déterminante limitant la qualité): Le Jet A a un point de congélation de -40 ° C maximum, alors que le Jet A-1 a un point de congélation de -47 ° C maximum. Le Jet A-1, avec le point de gel le plus bas, est souvent utilisé pour les longs courriers et les vols à haute altitude où le carburant dans les ailes peut se refroidir et atteindre une température très basse s’approchant du point de congélation. Les avions militaires au Canada et aux États-Unis utilisent une version de Jet A-1 appelé F-34. Il s'agit d'un carburéacteur de type kérosène avec un point de congélation de -47 ° C avec deux additifs: l’antigivre du système de carburant (FSII en anglais) et l’inhibiteur de corrosion.Additifs DisponiblesAntigivre du système de carburant (FSII)La glace peut se former dans les réservoirs de carburant à des températures très basses pendant un vol à très haute altitude ou dans des climats froids. Les cristaux de glace peuvent se former de l'eau qui a été dissoute dans le carburant, mais séparés du combustible quand la température a chuté. Ces cristaux de glace peuvent colmater les filtres. L’Antigivre du système de carburant travaille en se mélangeant avec l’eau libre pour ainsi réduire son point de congélation.Cet additif doit être ajouté à une vitesse contrôlée de 0 .10 - 0.15% dans un flux de carburant afin de s'assurer qu'il soit complètement dissout dans le carburant. Le seul Antigivre du système de carburant approuvé par l’armée canadienne et américaine est le « di-éthylène glycol monométhylique éther » (di-EGME).  Inhibiteurs de corrosion (CI en anglais) Les systèmes de distribution de carburéacteur tels que des réservoirs, des pipelines, ainsi que certains composants de moteurs d'avions sont construits principalement d'acier non recouvert. Les inhibiteurs de corrosion empêchent l'eau libre et l'oxygène dans le carburant de rouiller ou de corroder ces structures.Dissipateur statique (SDA en anglais)Les procédés de raffinage peuvent enlever naturellement des molecules polaires présentes produisant ainsi des carburants avec une faible conductivité. Ces combustibles sont susceptibles d’accumuler la charge électrostatique et peuvent entrainer une décharge lors du chargement ou quand le carburant passe par les filtres. Pour éliminer ce risque, l'AdditifDissipateur de Charges Électrostatiques (SDA) est ajouté au kérosène. Stadis 450 est le seul additif actuellement fabriqué pour être utilisé dans les carburéacteurs. CAN/CGSB-3.24 exige l'utilisation de l’additif dissipateur des charges électrostatiques.